Get Adobe Flash player
November 2017
Mo Tu We Th Fr Sa Su
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Edito

 Pr. Yahia BOUGHALEB
 E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Consciente des enjeux « socio-économico-environnementaux » et du rôle qu’ils peuvent jouer dans le développement durable de la région, la Faculté des Sciences de l’Université Chouaïb Doukkali d’El Jadida s’est fixée, depuis des années déjà, comme l’une de ses missions prioritaires, la promotion des Sciences de l’Environnement en général et les mécanismes de Développement Durable en particulier, pour apporter sa contribution à l’action engagée dans ce cadre par les différents acteurs.

En effet, l’Université, en tant qu’espace de recherche et outil pour la dynamisation de l’économie, constitue un important levier pour la réalisation de cet objectif, compte tenu de sa contribution à la formation de cadres compétents, capables d’assumer des responsabilités en matière de développement et d’assimiler les progrès scientifiques et technologiques.

C’est dans cette perspective que plusieurs chantiers de coopération et de partenariat ont été engagés avec différents acteurs et opérateurs socio-économiques afin d’élaborer des cursus pédagogiques visant la formation des futurs lauréats à la Faculté des Sciences en matière de gestion environnementale et des stratégies de management intégrées.

La Faculté des Sciences d’El Jadida a accumulé durant cette dernière décennie une grande expérience dans le domaine des Sciences de l’Environnement, expérience qui lui a permis de répondre à des appels d’offres de projets de recherche nationaux et internationaux. En effet, pas moins de trois projets de recherche-développement, de formations et de transfert de savoir faire, financés en grande partie par la Communauté Européenne sont en cours de réalisation :

  1. Le projet MEDAWARE : concerne le traitement des eaux usées.
  2. Le projet LIFE « MOROCOMP » : s’intéresse au traitement et Valorisation des déchets solides pour en faire des compostes en vue de leur utilisation dans la fertilisation des sols. Une station pilote de ce process est déjà opérationnelle à Khmiss Zmamra.
  3. Le projet LIFE « WasteSUM », porte sur la conception d’un système de gestion des déchets solides domestiques au profit des petites collectivités urbaines au Maroc. Il s’agira de mettre au point des outils, d’un logiciel, d’une étude d’impact environnementale, d’une analyse d’une base de données, et la formation des intervenants. Ce système sera implanté comme système pilote de démonstration dans la Commune Urbaine d’Azemmour.
  4. Le projet MESO a été remporté par l’Université Chouaïb Doukkali suite à un appel d’offres sur invitation par deux organisations non gouvernementales Suisses (SBA et Ecosys) en 2006, et auquel ont participé plusieurs Universités Marocaines. Ce projet a, non seulement permis d’appuyer les formations initiales en cours et en relation avec la thématique environnementale (Licence Professionnelle en Chimie Analytique et de Formulation) et les deux Masters recherche (Chimie de l’Environnement et Génie de l’Environnement et Santé qui sont créés en partenariat avec le Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Eau et de l’Environnement), mais aussi de contribuer à la création en 2007, de deux nouveaux Masters Spécialisés transversaux en Ingénierie et Sciences de l’Environnement et en Economie, Gestion, Management et Ingénierie de l’Environnement impliquant tous les établissements de l’Université Chouaïb Doukkali et en partenariat avec SBA et ECOSYS.

La formation en Economie de l’Environnement est une occasion pour l’Université de compléter son savoir faire dans le domaine de l’Environnement. En effet, cette formation aura comme objectif direct le transfert du savoir faire suisse dans le domaine pour la qualification des formateurs et des diplômés de l’Université Chouaïb Doukkali.

La formation en Economie de l’Environnement est une occasion pour l’Université de compléter son savoir faire dans le domaine de l’Environnement. En effet, cette formation aura comme objectif direct le transfert du savoir faire suisse dans le domaine pour la qualification des formateurs et des diplômés de l’Université Chouaïb Doukkali.

La formation en Economie de l’Environnement est une occasion pour l’Université de compléter son savoir faire dans le domaine de l’Environnement. En effet, cette formation aura comme objectif direct le transfert du savoir faire suisse dans le domaine pour la qualification des formateurs et des diplômés de l’Université Chouaïb Doukkali.